Pourquoi ECO ?

Quelles sont les règles de l’aquaculture biologique en Europe et quels en sont les avantages pour les consommateurs

Toute la production biologique dans l’Union européenne est obligatoirement règlementée par le règlement européen 834/2007. Ce règlement a ensuite été développé par les règlements 889/2008, 710/2009 et leurs modifications successives.

À titre de résumé très sommaire, nous pouvons dire que l’aquaculture biologique respecte tous ces règlements, qui sont très exigeants et complexes et qui réglementent l’ensemble du processus ; environnement de production, processus d’élevage, alimentation, manipulation, bien-être animal, processus d’élaboration et l’influence de l’ensemble sur l’environnement sans jamais oublier la plus grande exigence en termes de garantie sanitaire et de qualité du produit pour le consommateur.

Le respect de toutes ces conditions est à son tour obligatoirement surveillé par un organisme externe indépendant, agréé par l’UE. Ce dernier a le droit d’entrer à tout moment, n’importe où au sein de l’entreprise et de vérifier n’importe quelle situation, en prélevant des échantillons pour analyser à la fois les matières premières et les produits, ainsi que l’eau avant et après la production et tout autre aspect souhaité, y compris la traçabilité totale et la comptabilité. Tous les fournisseurs de l’entreprise doivent respecter le même processus et les mêmes conditions.

L’ensemble de ce système de contrôle exhaustif est une garantie importante pour le consommateur exigeant qui sait, lorsqu’il déguste un produit de l’aquaculture biologique, qu’il savoure un produit de bonne qualité et bon pour la santé, sans promoteurs de croissance, déchets chimiques, pesticides, OGM ni aucun autre produit dangereux pour sa santé, et qui a conscience que sa production a été respectueuse de l’environnement et du bien-être animal.

Dans les trois exploitations piscicoles de Riofrío de 1963, où nous élevons et prenons soin des esturgeons dont est issu le Caviar de Riofrío, nous n’utilisons pas de pompes pour remuer l’eau. L’ensemble du mouvement est produit par le flux naturel de l’eau, grâce à l’orographie de la rive de la rivière Riofrío. Nous n’avons pas besoin d’utiliser de système pour faire augmenter ou baisser la température, car l’eau naît à moins de 300 mètres du bassin le plus élevé à une température comprise entre 14 et 16 degrés. De plus, notre production est vraiment « km 0 », dans la mesure où tout le processus, depuis l’alevinage jusqu’au conditionnement, est réalisé depuis de plus de 18 ans au même endroit.

Un tiers de la surface des installations est utilisé pour épurer et nettoyer l’eau au moyen de la végétation naturelle, de sorte que l’eau est rejetée dans la rivière dans des conditions optimales et l’habitat marécageux que nous avons recréé permet la vie d’une avifaune autochtone très variée. Nous pouvons donc parler d’impact zéro.